Algérie : Une grève illimitée des magistrats menace la tenue la présidentielle

Le syndicat national des Magistrats a entamé une grève illimitée depuis le dimanche 27 octobre 2019, pour dénoncer l’ingérence du gouvernement dans les affaires judicaires. Un mouvement qui pourrait avoir des répercussions sur l’organisation de l’élection présidentielle prévue le 12 décembre, car, les juges sont chargés de superviser le fichier électoral et de recenser les résultats du vote de toutes les localités du pays.
Lire la suite dans le journal du mardi 05 novembre 2019