Burkina Faso : La réouverture des frontières aériennes est fixée au 1er août 2020.

Les ministères du transport, de la santé et du commerce ont annoncé à travers un point de presse, le mardi 28 juillet 2020, l’ouverture prochaine des à aéroports de Ouagadougou et de Bobo-Dioulasso. A compté du 1er août 2020 à 00 heure, les vols reprennent aux aéroports Ouagadougou et de Bobo Dioulasso en vue de la relance économique.
Après plus de quatre mois de fermeture pour cause de Covid-19, les aéroports de Ouagadougou et de Bobo-Dioulasso s’ouvrent de nouveau aux passagers. A cette conférence de presse , en accord avec tous les acteurs concernés , le gouvernement se veut rassurant quant au respect stricte des conditions pour tous les voyageurs au départ et à l’arrivée des aéroports . A en croire le ministre en charge des Transports, Vincent T. Dabilgou, toutes les dispositions nécessaires sont prises au niveau des aéroports de Ouagadougou et de Bobo-Dioulasso en vue d’une reprise normale des activités aériennes. « Les passagers ont l’obligation de se conformer aux dispositions sanitaires prises par les autorités du Burkina Faso au départ et à l’arrivée des vols » a indiqué M. DABILGOU, avant d’ajouter qu’il n’y « aura pas de diminution des effectifs de passagers dans les avions mais pendant le voyage, les passagers ont l’obligation de porter des masques homologués ». Quant aux normes internationales, le ministre a expliqué que les avions seront mieux traités. « Après chaque vol, nous procéderons à une désinfection systématique de l’appareil. » a-t-il insisté.
Pour une reprise à la normale du trafic aérien, la ministre de la Santé, Claudine LOUGUE a indiqué que les passagers, ont l’obligation de présenter avant tout voyage, un test PCR négatif, la prise obligatoire des températures par les différentes compagnies et la sensibilisation des passagers par les compagnies sur la COVID-19. « Pendant le voyage, les compagnies doivent faire respecter les mesures barrières à leurs passagers et leur diffuser des informations sur la COVID-19. A l’arrivée les passagers doivent se soumettre obligatoirement aux procédures sanitaires à travers la prise de la température et le renseignement des fiches qui leur sont remises », a précisé Pr Claudine LOUGUE/SORGHO, ministre de la Santé. Pour ceux qui désirent voyager, la ministre de la santé a rappelé de s’informer sur les conditions d’entrées à l’aéroport de Ouagadougou grâce notamment à des informations accessibles sur le site web du ministère de la Santé.
K.Fiakofi.