Burundi : L’ONU mise en garde contre toute forme d’ingérence dans la présidentielle prochaine

Au cours d’une prise de parole devant l’Assemblée de l’ONU le lundi 30 septembre 2019, le chef de la diplomatie burundaise a lancé une mise en garde contre l’institution si toutefois elle comptait s’ingérer dans les élections prochaines. Une ingérence qui sera considérée comme « une atteinte à (sa) souveraineté’’.
Lire la suite dans le journal du lundi 07 octobre 2019