Burundi – Rwanda : vers un bras de fer entre Evariste Ndahishimiye et Paul Kagame

Les sorties médiatiques des Présidents de ces deux Etats ont montré leur « manque de volonté » à mettre fin ce conflit, qui fragilise le processus de paix et l’élan économique de la région des Grands Lacs. Selon afrik, ce triste challenge ne mettra pas fin au conflit entre le Rwanda et le Burundi, qui vivent à couteaux tirés, depuis 2015. Le 6 septembre dernier, le chef de l’Etat rwandais a déclaré : « Nous avons toujours fait preuve de bonne volonté pour améliorer les rapports avec le Burundi qui n’a pas fait d’efforts ». Du côté burundais, si les 100 premiers jours d’Evariste Ndahishimiye au pouvoir sont ponctués par une légère ouverture diplomatique, entre autres avec la Tanzanie et l’Union Européenne, faire « le premier pas » pour résoudre le conflit avec son voisin rwandais n’est pas une option.