Centrafrique : 2 ex-chefs de milices impliqués dans une campagne de terreur

Le jeudi 19 septembre 2019, la procureure de la Cour pénale internationale (CPI) Fatou Ben souda, a déclaré que deux ex-chefs de milice centrafricains ont été impliqués dans une « campagne de violences et de terreur ». Il s’agit de Patrice-Edouard Ngaïssona, président de la Fédération centrafricaine de football, et Alfred Yekatom, député. Chefs de milice antibalaka, les deux sont accusés d’une longue série de crimes sanglants. Plus de 100 chefs d’accusations, dont des meurtres, viols, actes de torture et mutilations, pèsent sur eux.