Gambie : Des arbres comme rempart face au recul du littoral

Dans 70 ans, si le niveau de la mer gagne un mètre, la Gambie sera submergée. Face à cette menace de la montée des eaux, mais aussi de l’érosion de la côte, plusieurs associations gambiennes plantent des arbres pour limiter l’érosion. La forêt de Bijilo, poumon vert de 50 hectares, sépare l’espace urbain de l’océan. Pour Omar Sambou, militant écologiste de l’organisation Green Up Gambia, cet espace sert de barrière protectrice entre les deux écosystèmes et protège de l’érosion.