Ghana : 93 % d’échec au test d’entrée dans les facultés de droit

Des étudiants ghanéens ont manifesté le lundi 7 octobre 2019, dans les rues d’Accra, la capitale du pays, pour dénoncer le taux d’échec élevé aux examens d’entrée dans les facultés de droit et réclamer une reforme de ce système. Mais la police anti-émeute a fait usage d’eau et a tiré des balles en caoutchouc pour disperser les manifestants. Selon les étudiants, le système actuel favorise l’élite du pays et exclut les enfants issus des classes moyennes.