Guinée Conakry : Le double scrutin émaillé de violence.

Selon nos confrères de kababachir.com, organsé le dimanche 22 mars 2020, le double scrutin législatif et référendaire a été émaillé des violences meurtrières à Conakry et dans plusieurs autres villes à l’intérieur du pays. Les affrontements en eu lieu entre force de l’ordre et jeunes manifestants du FNDC dont le but était d’empêcher la tenue du scrutin. Quatre personnes ont été tuées, selon le gouvernement, 17 morts, indique l’opposition de son côté.