Guinée équatoriale: Malabo annonce des peines de 60 à 90 ans de prison pour une tentative de coup d’Etat

Le tribunal de Malabo a annoncé le jeudi 26 mars 2020 à la télévision d’Etat TVGE que Huit Equato-Guinéens et deux tchadiens ont été condamnés à des peines allant de 60 à 90 ans de prison ferme. Ils sont condamnés pour trahison, injures au chef de l’Etat et au vice-président, action contre le gouvernement et espionnage. Par ailleurs, le tribunal a demandé l’extradition de plusieurs personnes notamment les Equato-Guinéens Rubén Clemente Nguema Engonga, ancien magistrat vivant en Espagne et Salomon Abeso Ndong, opposant condamné lors d’un premier procès et vivant à Londres. Le pays réclame également l’extradition d’un Français, Norbert Gazier, accusé d’avoir financé en grande partie la deuxième tentative de coup d’Etat, et du colonel tchadien Haroun Bata, soupçonné d’avoir participé à la tentative de fin 2017.