Kenya: L’afflux des professeurs dans le nord-est inquiète les autorités

Craignant les attaques du groupe Shebab, des centaines de professeurs ont fui samedi 08 février 2020, le nord-est du Kenya. Près de Huit cent quatre professeurs dans le comté de Mandera ont quitté la zone à cause des attaques régulières du groupe Shebab en quelques semaines. Conséquences, des dizaines de milliers d’écoliers sont délaissés. On estime le nombre à plus de 30 000 élèves qui sont sans professeurs. Le gouvernement a promis de tout faire pour maintenir les écoles ouvertes et combattre l’insécurité.