Kenya: Les grossesses d’adolescentes en hausse pendant l’épidémie de COVID

Un document du ministère de la Santé ayant fuité montrant que des milliers de filles sont tombées enceintes pendant le confinement entre mars et mai, a déclenché de virulents débats sur les réseaux sociaux. Dans la seule ville de Nairobi, près de 5000 filles sont tombées enceintes, dont plus de 500 étaient âgées seulement de 10 à 14 ans, selon les données compilées par le ministère. Le Kenya connaît depuis longtemps un taux élevé de grossesses parmi les adolescentes. Même si, selon Save the Children, ce taux a baissé de 82 grossesses pour 1000 filles âgées de 15 à 19 ans en 2016, à 71 pour 1000 en 2017.