La BIDC veut renforcer la coopération avec le Burkina Faso par le financement des projets et programmes de développement.

Le président du Faso Roch Marc Christian Kabore a reçu en audience le mercredi 14 octobre 2020 au palais de Kosyam, George AGYEKUM Nana DONKOR, le président de la Banque d’investissement et de développement de la CEDEAO(BIDC).

Le président de la BIDC. M. George AGYEKUM au sortir d’audience avec le président du Faso


C’est une visite de courtoisie qu’a effectué le tout nouveau président de l’institution financière sous régionale au président du Faso .Objectif renforcer la collaboration entre la banque et le burkina Faso. « Nous avons revu les différents programmes et projets. A ce jour, Nous avons des financements qui montent à peut à 196 millions de dollars américains soit à peu près 510 milliards de FCFA , en tant qu’investissement dans les différents secteurs au Burkina Faso » a déclaré, le président de la BIDC. M. George AGYEKUM a indiqué que cette visité lui a permis de rassurer le président du faso quant à l’appui de la banque pour le Burkina Faso dans divers domaines. La Banque BIDC a pour mission de contribuer à la réalisation de la communauté, en accompagnant les projets de création d’infrastructures d’intégration régional, et tout autre projet de développement dans les secteurs public et privé. « Nous avons passé en revue toutes les questions pendantes en terme de financement des projets et voir comment nous pouvons trouver des solutions » a précisé l’hôte du président du Faso, ajoutant qu’il a discuté avec Le président du Faso comment chercher des voies et moyens pour renforcer la collaboration, et promouvoir les activités de la Banque au Burkina Faso.

La BIDC s’est assignée pour mission d’aider à l’éclosion d’une Afrique de l’ouest économiquement forte, industrialisée, prospère et parfaitement intégrée

La Banque d’investissement et de développement de la CEDEAO(BIDC) Basé à Lomé au Togo est la première institution régionale est un instrument efficace de lutte contre la pauvreté , de création de richesse et de promotion de l’emploi en vue du bien-être des population dans la sous-région. La BIDC a investi dans plusieurs domaines au Burkina Faso. Que ce soit dans le domaine des énergies, des infrastructures, de l’éducation. A titre d’exemple, la BIDC a financé le projet de l’achat des bus pour l’université de Ouagadougou, et le financement de la construction des routes qui entrent en droite ligne dans le développement des activités économiques.
La Banque d’investissement et de développement de la CEDEAO(BIDC) a signé mardi 13 octobre, un accord de prêt d’un montant d’environ 5,5 milliards de Fcfa pour l’approvisionnement en eaux potables principalement dans la région de la Boucle du Mouhoun et des Hauts bassins.
K.Fiakofi