Lettre de Manou n°004

Lettre de Manou n°004

Cher Lasso,

Chaque jour, le réveil devient douloureux dans le pays des hommes intègres. L’ennemi de ce pays en guerre fait des morts pratiquement chaque jour parmi les populations.

Que cherche réellement cet ennemi de cette belle nation d’antan? je ne saurai te le dire, mais la terreur gagne du terrain au sein de la population. Des villages entiers se sont vidés de leurs habitants. Des élus du peuple sont kidnappés ou tués. Les positions des forces de défense et de sécurité sont régulièrement attaquées. Les convois de ravitaillement des miniers n’arrivent toujours pas à destination.

Peut-on penser que le ciel que le créateur à fait au dessus de tous puisse s’assombrir sur un seul peuple ? non je n’ose pas y penser. Cela ne peut se faire! Mais hélas, les temps sont mauvais comme aimait le dire notre tante. Comment peut-on dire à ces ex-voltaïques que les temps ont changés, que le monde va vite,que les choses vont vite, que tout est rapide? Leur humilité et leur patience ne les aident certainement pas face à ce fléau. Ou peut-on penser à une faiblesse de leur part? Il faut une réaction vive, rapide et musclée pour mettre fin à cette tragédie qui n’a que trop durée.

Cher Lasso, dans mes prochaines lettres, je te donnerai les nouvelles de ton continent, de tes amis d’enfance et de ton Wolodougou natal.

A bientôt cher frère de sang!

Wolodougou, le 07 Novembre 2019.


Signé Manou.