Libye : Un accord militaire entre Ankara et Fayez al-Sarraj provoque la colère de Khalifa Haftar et d’Athènes

La signature de ce mémorandum militaire turco-libyen, dont les clauses n’ont pas été révélées, vient, selon Ankara, « renforcer les liens entre les deux armées » et constitue « une version plus large de l’accord-cadre de coopération militaire existant » entre les deux parties. Pour le pouvoir libyen côté Cyrénaïque, cet accord « illégal et douteux » menace la stabilité du pays et permet aux terroristes d’avoir accès aux armes. L’autre crainte exprimée, selon RFI, porte sur la violation de l’espace maritime et aérien ainsi que l’installation de bases turques sur le sol libyen.