Niger : Craintes autour du chamboulement du calendrier électoral

Dans plusieurs localités des régions de Tahoua et Tillabéri, situées à la frontière avec le Mali, les opérations d’enrôlement biométrique pour le fichier électoral ont été suspendues depuis le 14 janvier 2020, conformément à la décision de Me Issaka Sounna, président de la Commission électorale nationale indépendante (CENI). Cette mesure prise à cause de la situation sécuritaire et les récentes attaques terroristes, n’est pas sans conséquences sur le processus électoral. Un réaménagement du calendrier électoral est fort envisageable.