Soudan : Des tirs de lacrymogènes pour disperser une manifestation en faveur de soldats à Khartoum

La police soudanaise a tiré des gaz lacrymogènes sur des manifestants rassemblés le jeudi 20 février 2020 à Khartoum pour exiger la réintégration de soldats, forcés à prendre leur retraite après avoir soutenu la révolution de 2019. Les manifestants brandissaient des drapeaux soudanais et des pancartes sur lesquels étaient inscrits « L’armée est l’armée du Soudan » et « Non au renvoi des hommes libres de l’armée ».