Guinée : des juges à la place des accusés


Selon le secrétaire exécutif du Conseil Supérieur de la Magistrature (CSM), Amadou Sylla, sa structure a enregistré 31 plaintes contre des magistrats. « Cette session qui est la première de l’année 2019, a recensé 31 cas de plaintes formulées contre des magistrats », a-t-il indiqué au lancement de la session disciplinaire qui vise à échanger sur les cas de fautes que les citoyens reprochent aux magistrats.