Kenya: Anna Qabale Duba, élue meilleure infirmière au monde

La Kényane Anna Qabale Duba a été retenue comme meilleure infirmière au monde parmi 24 000 infirmières inscrites au concours, au départ, pour son travail en matière d’éducation sexuelle et de lutte contre l’excision et le mariage forcé. La cérémonie de remise des prix s’est déroulée le 12 mai à Dubaï, à l’occasion de la Journée internationale de l’infirmière et de l’infirmier.

Lancé en 2021 par Aster DM Healthcare, le Aster Guardian International Nursing Award a été lancé, pour reconnaître les soins humanitaires sans faille prodigués par les infirmières du monde entier. La fondation estime que 27 millions de femmes et d’hommes sont infirmières et infirmiers dans le monde, ce qui représente plus de la moitié des travailleurs de la santé, pour une paie qui ne s’élève, en moyenne, qu’à un dixième de celle des médecins. Cette année, ce sont 24 000 infirmières qui ont postulé à ce concours de renommée internationale dont 9 ont été retenues comme finalistes.
Anna Qabale Duba, âgée de 31 ans, a été sacrée meilleure infirmière du monde par le jury et a reçu le prix Aster Guardian Global Nursing Award 2022. Un montant de 250 000 dollars, soit environ 158,3 millions de francs CFA pour son travail d’éducation sexuelle auprès d’adolescentes et de leurs parents et pour sa lutte contre les mutilations génitales féminines (MGS), selon plusieurs médias.

Reconnaissance du travail des infirmières

Seule diplômée de son village et titulaire d’une maîtrise en épidémiologie, son combat a été salué grâce à sa Fondation Qabale Duba qui œuvre pour l’épanouissement des filles et des mères, à travers des sensibilisations sur les pratiques culturelles néfastes telles que les mutilations génitales féminines. Elle a déclaré. «Je n’aurais pas pu imaginer dans mes rêves les plus fous que je serais reconnue et célébrée de cette manière. C’est une victoire pour le Kenya, pour l’Afrique et les filles des villages », a-t-elle confiée, après sa distinction. Elle a été félicitée par le ministre kényan de la Santé, Mutahi Kagwe, qui a salué son « audace ».
Selon afro planet, Dr Azad Moopen, Président, Fondateur d’Aster Group, a expliqué pourquoi il a décidé d’initier ce prix international. « Peu de temps après la pandémie, alors que je parlais à une infirmière, essayant de savoir si elle était heureuse à Aster, ses propos m’ont impressionné. Elle a dit: «Les infirmières sont comme des feuilles de curry pour la nourriture. Nous prêtons la saveur essentielle, mais n’avons aucune reconnaissance au-delà de cela ».
Au cours de la cérémonie, neuf autres finalistes ont reçu des récompenses. Il faut noter que Anna Qabale Duba avait remporté en 2019, le Global Citizens’ People’s Choice Award à New York.
Lucien DAKISSAGA