La RD Congo officiellement admise dans la Communauté de l’Afrique de l’Est

La réunion des chefs d’État de la Communauté de l’Afrique de l’Est (CAE) a, mardi 29 mars, officiellement admis la République démocratique du Congo (RDC) dans le bloc. 

L’admission a été annoncée le 29 mars  lors d’un 19e Sommet extraordinaire des chefs d’État de l’EAC qui s’est tenu virtuellement.

La République démocratique du Congo devient le septième membre du bloc régional.

S’adressant au Sommet des chefs d’État de l’EAC, le président Uhuru Kenyatta, qui préside le sommet, a déclaré que l’admission de la RDC à l’EAC permettra à la communauté de réaliser un développement indispensable basé sur les économies à grande échelle. « Aujourd’hui, le 29, (29 mars 2022 ndlr) est un jour historique dans l’histoire de l’EAC puisque nous admettons la RDC dans l’EAC. Nous avons déjà examiné et convenu lors de notre séance à huis clos et le Sommet a pris la décision d’admettre la RDC dans l’EAC », a déclaré le président Kenyatta, selon The East African.  « L’admission de la RDC en RDC est historique non seulement pour nos pays mais pour notre continent dans son ensemble », s’est réjoui pour sa part le président Yoweri Museveni de l’Ouganda. « Nous devons maintenant travailler à la paix dans l’est du Congo, car cette partie de la région connaît des problèmes depuis un certain temps », a-t-il lancé, selon toujours The East African.

Permettre à la communauté de bénéficier de l’intégration

« Je félicite nos frères et sœurs de la RDC et leur souhaite la bienvenue au sein de l’EAC. J’exhorte toutes les institutions de l’EAC à accélérer les processus d’admission de la RDC conformément au Traité et à nos règles d’admission », a déclaré le président Paul Kagame du Rwanda. « Nous espérons que la RDC ratifiera l’admission à temps pour permettre à la communauté de bénéficier de l’intégration« , a ajouté son homologue tanzanienne    Samia Suluhu Hassan. Le sommet d’admission de la RDC a réuni le président Samia Suluhu Hasan (Tanzanie), le président Yoweri Museveni (Ouganda), Paul Kagame (Rwanda), le vice-président Prosper Bagombanza (Burundi), le ministre auprès du président Dr. Barnaba Marial Benjamin (Soudan du Sud), et le président de la RDC Felix Tshisekedi. Son admission fera plus que doubler la taille des terres de l’EAC à 4,7 millions de kilomètres carrés par rapport aux 2,4 millions de kilomètres carrés actuels. L’EAC est  l’un des plus grands blocs commerciaux d’Afrique, ouvrant un corridor entre l’océan Indien et la côte atlantique.Pierre Oued