L’ivoirienne Christelle Hien Kouamé sur la plus haute marche

Afrique Femme nous révèle dans son article publié le 18 mars 2022 que la 6e édition du prix Challenge App Afrique a été remporté par l’Ivorienne Christelle Hien Kouamé avec sa plateforme « Prenez les feuilles ». C’est une plateforme qui permet l’accès aux programmes scolaires sous le format de résumés de cours par chapitre et par matière, suivi d’une série de questions à choix multiples pour évaluer la compréhension de l’apprenant .

La lauréate bénéficiera l’AFD dans le cadre du programme social & inclusive business camp (sibc)

Selon notre source, cette année, le prix Challenge App Afrique RFI, France 24 avait pour thème « le numérique au service de l’éducation des enfants ». Ouvert à tous les Africains et jeunes entreprises du continent, la sixième édition du Challenge App Afrique de France 24 et RFI visait à soutenir le développement d’applications numériques dans le domaine des technologies de l’Information et de la Communication (TIC) pour favoriser l’éducation des enfants. Près de 900 projets avaient été reçus. Mercredi 16 mars 2022, Christelle Hien-Kouamé était l’invitée de l’émission spéciale co-présentée par Emmanuelle Bastide (RFI) et Julia Sieger (France 24), diffusée en Facebook live sur les comptes de RFI et France 24 et du Challenge App Afrique RFI-France 24. Deux autres projets étaient retenus comme finalistes: AbcCode et AltLearn des Camerounaises Arielle Kitio et Marylène Owona. Lancé en 2016, le « Challenge App Afrique » est un concours associé à une émission de RFI et France 24 et remis dans un pays d’Afrique francophone, visant à développer l’internet citoyen en encourageant des projets aux services de l’intérêt général. Les cinq premières éditions ont récompensé, à Dakar en 2016, Cheick Oumar Bagayoko du Mali, un jeune docteur et informaticien malien pour son application de télé-expertise médicale « Bogou », à Abidjan en 2017 Raissa Banhoro (Côte d’Ivoire) pour son application d’alphabétisation fonctionnelle « Lucie », le Burkinabè Serge Auguste Zaongo à Cotonou en 2018 pour son application destinée à surveiller l’irrigation d’une exploitation agricole, Kevin Sesse (Côte d’Ivoire) en 2019 pour son projet « Mon Artisan », une plateforme connectée qui permet aux utilisateurs de solliciter des artisans locaux et la Guinéenne Amara Diawara en 2020 pour son projet « Afriqcare » qui est une plateforme destinée aux professionnels de la santé ainsi qu’aux patients du Mali et de la Guinée en vue des consultations en ligne avec possibilité d’accès à un livre de santé et un carnet de vaccination électronique.
Oumou Konaté