Niger : Une attaque de Boko Haram fait une dizaine de mort dans le Sud-Est du pays

Au moins dix civils ont trouvé la mort, dans la nuit du lundi 07 au mardi 08 mars 2022 au Niger, au cours d’une attaque du groupe jihadiste nigérian Boko Haram dans la commune de Gueskérou (sud-est). Plusieurs autres villages de la zone auraient subi les assauts de ces fous de Dieu.

La secte islmamique Boko Haram a encre endeuillé  le Niger.  Selon RFI, au moins dix civils ont été tués dans la nuit en début de semaine dernière  dans une série d’attaques attribuées au groupe jihadiste nigérian Boko Haram dans la commune de Gueskérou (sud-est), localité située à une trentaine de kilomètres de la ville de Diffa.  Selon les témoignages d’un élu de la commune, recueilli par notre source, “les assaillants du groupe Boko Haram, venus à pied, ont attaqué plusieurs villages. Six personnes ont été tuées dans le village de Fiego, deux tuées à Ngarwa-Lawandi et deux tuées à Ngarwa-Koura”. Toutefois ce témoin a indiqué que toutes les victimes sont des hommes et tous ont été tués par armes à feu.  Selon RFI, le bilan de cette attaque pourrait s’alourdir vu que le village de Lada, situé sur la commune de Diffa, a lui aussi été attaqué, par les membres de cette secte. « Ils ont commencé à faire leur carnage à Lada, un village de la commune de Diffa à partir de 20 h locales. Après Lada, ils sont arrivés à Fiego à minuit, de Fiego ils ont continué à Ngarwa Lawandi à 1 h locale et à 2 h 10 locales ils sont arrivés à Ngarwa Koura », a indiqué l’élu cité par plusieurs médias.

Roseline BADO