Sénégal : Le gouvernement  réduit les taxes  des commerçants sur  les importations

 

En 2021, 60% du blé du Sénégal provenait d’Ukraine et de Russie, face à la flambée des prix liée au conflit entre les deux pays, le gouvernement sénégalais décide d’augmenter les subventions et de réduire les taxes sur les importations.

Le conflit entre la Russie et l’Ukraine a porté un coup dur à la chaîne d’approvisionnement alimentaire mondiale. L’interruption des exportations de certains aliments comme l’huile de tournesol ou le blé handicape des pays du Moyen-Orient et d’Afrique qui dépendant fortement de ces denrées.

« Les prix du blé ont connu un niveau élevé au cours de la période écoulée en raison de la hausse des taux de fret dans le contexte de la pandémie du Covid-19. En réponse à la hausse des prix du blé, nous avons également pris des mesures pour alléger les difficultés des minoteries. Nous espérions tous voir les prix baisser, mais malheureusement les prix du blé ont recommencé à s’envoler en raison du déclenchement du conflit entre la Russie et l’Ukraine. » a déclaré Momar Ndao, président de l’Association des consommateurs du Sénégal, dans des propos rapportés  par Africanew.

Il faut noter que la récente rareté des importations, pousse les commerçants à augmenter les prix. Une conséquence que le gouvernement sénégalais souhaite contrer en mettant en place des solutions.

Rappelons que le président de l’Association des consommateurs du Sénégal a exhorté les Sénégalais à signaler aux autorités tous les vendeurs surfacturant certains produits.

Fatimata COMPAORE