Somalie : Le retard des élections menace le financement du FMI

Le Fonds monétaire international (FMI) pourrait arrêter son programme en Somalie dans trois mois, si les élections nationales reportées depuis longtemps connaissent de nouveaux retards, a déclaré un haut responsable à l’AFP. Le programme du FMI en Somalie doit faire l’objet d’un examen à la mi-mai, mais les retards électoraux signifient qu’une nouvelle administration pourrait ne pas être prête à approuver les réformes prévues à temps, a déclaré, mardi dernier, Laura Jaramillo Mayor, chef de mission du fonds pour le pays.