Tanzanie-Kenya : Près d’un milliard de dollars d’échanges commerciaux entre les deux pays en 2021

Le commerce bilatéral entre la Tanzanie et le Kenya a atteint 905,5 millions de dollars au cours des onze premiers mois de l’année dernière sur fond d’amélioration de leurs relations commerciales, selon The Citizen.

Selon les informations disponibles, le commerce entre les deux États pour les échanges de janvier à novembre 2021 a montré suffisamment des signes de bonnes prises suite aux différends commerciaux de longue date. En effet, pour The Citizen, les importations du Kenya depuis la Tanzanie se sont élevées à 501 millions de dollars et les exportations à 403,9 millions de dollars durant la période qui a suivi la visite officielle du président Samia Suluhu Hassan à Nairobi en mai dernier 2021. « Les économies de la région de la Communauté de l’Afrique de l’Est (EAC) ont également fait preuve de résilience face au Covid-19 », a déclaré jeudi 10 février 2022, l’organisme commercial régional.
Les signes encourageants d’une augmentation des échanges entre les deux pays sont apparus mercredi lors d’un forum sur la facilitation des échanges au poste frontière de Namanga. L’EAC affirme que la Tanzanie a récemment enregistré une balance commerciale favorable avec son voisin du nord en raison de la forte augmentation des exportations vers ce dernier. Le total de la Tanzanie a légèrement augmenté de 3,7 % pour atteindre 14,5 millions de dollars en 2020, contre 14 millions de dollars en 2019.

Hausse du coût de dédouanement

Il faut noter que les principales destinations d’exportation de la Tanzanie dans la sous-région au cours de l’année étaient le Kenya avec 230,2 millions de dollars, le Rwanda avec 208 millions de dollars, l’Ouganda avec 191,3 millions de dollars et le Burundi avec 179 millions de dollars. Cependant, le commerce des services a diminué à partir du quatrième trimestre de 2019, atteignant une baisse de 67,9 % au troisième trimestre de 2020, contre un taux de croissance négatif de 0,69 % en 2019. Selon le directeur de la gare de l’Autorité fiscale du Kenya (KRA) à Namanga, Joseph Moywaywa, la frontière dédouane en moyenne 250 camions par jour, la plupart d’entre eux de Tanzanie vers le Kenya. « Il s’agit d’une multiplication par trois par rapport à mai de l’année dernière », a-t-il déclaré selon notre source.
Malgré l’augmentation du volume des échanges entre les deux pays, de nouveaux défis sont apparus dans lesquels le coût du dédouanement du fret a grimpé en flèche soit près de 70% en raison de multiples processus.

Pierre Oued.