«Yiki» ou le 8ème opus de l’artiste musicien burkinabè Sana Bob

Le vendredi 27 mai 2022, l’artiste burkinabè Sana Bob a mis sur le marché de disque son 8ème opus, baptisé «Yiki». La cérémonie de dédicace de cette œuvre a connu la présence de plusieurs de ses collègues, des personnalités de divers horizons et des Hommes de médias.

La cérémonie de dédicace du 8ème opus de l’artiste Sana Bob (gauche) a connu la participation de plusieurs personnalités de divers horizons

De son vrai nom Salif Sana, Sana Bob est un artiste burkinabè évoluant dans la catégorie reggae. Après avoir sorti son premier album «Gloire» en 1997, «Réconciliation» en 2000, «Dernière Chance» en 2006, «Beog Yinga» en 2009, «Notre Temps» en 2014, «Vivre ensemble» en 2018, Sana Bob est de retour sur la scène musicale avec son huitième album «Yiki». Ce nouvel opus, composé de 14 titres dont un remix a été arrangé par Dakiswendé Zongo de Michel et Seydou Koïta. Il s’agit de “Tu es à l’heure”, “Naam”, “Ligda Kayé”, “Ca ne va pas”, “Faut peut on va voir”, “Hymne étalon”, “Pagba”, “Yarcés et Silmissi”, “Nagreongo”, “Aguib Soré”, “Soufi”, “Vivre-ensemble”, “Naam (remix)”, “Sokré”. «Yiki» ou “Se lever” en langue mooré, est principalement chanté dans cette langue maternelle et aussi en français. Entre autres thématiques abordées dans cet album, la parenté à plaisanterie, la cohésion sociale, la spiritualité, le patriotisme, le pouvoir etc. Fidèle à sa tradition, “le Crieur public” évolue toujours dans les rythmiques reggae, Wiinenga (danse traditionnelle). Dans le cadre de la promotion de cet album, le staff de l’artiste confie que des concerts seront organisés à cet effet. L’album Yiki est accessible chez tous les revendeurs au prix de 10.000 FCFA pour le format clé USB et 5.000 FCFA pour le CD.

Abdoul Karim TAPSOBA