40 ans de prison et 5,4 millions de dollars d’amende pour un fonctionnaire

Un tribunal anti-corruption ougandais a condamné, vendredi, un responsable du gouvernement à 40 ans de prison, assorti d’une amende de 5,4 millions de dollars en compensation pour le pillage d’un programme financé par des donateurs pour aider à reconstruire le nord du pays, ravagé par le conflit, selon l’AFP.

Godfrey Kazinda, puisque c’est de lui qu’il s’agit, a été accusé d’avoir détourné 26,4 millions de dollars d’un programme financé par les gouvernements irlandais, suédois et danois pour aider le nord de l’Ouganda à se remettre des ravages d’une insurrection de plusieurs décennies menée par la tristement célèbre Lord’s Resistance Army. Ancien comptable au Cabinet du Premier ministre, Kazinda a été reconnu coupable « des délits d’enrichissement illicite, de faux, causant des pertes financières et de complot en vue de commettre des crimes », a déclaré la juge Margaret Tibulya, le condamnant à 40 ans de prison. « Vous êtes condamné à dédommager le gouvernement à hauteur de 19 171 476 505 shillings », a-t-elle ajouté, fait savoir l’AFP.

Une bataille juridique de 9 ans

Le gouvernement a également saisi les biens de Kazinda, dont un manoir de 20 pièces évalué à un million de dollars ainsi que 4 voitures de sport de luxe d’une valeur de 218 000 $, selon des documents judiciaires. Kazinda a utilisé les fonds pour financer une vie de luxe, vivant dans une suite au Sheraton Kampala pendant environ 10 mois à un moment donné et voyageant vers des destinations touristiques haut de gamme, partout dans le monde, indique l’AFP. La police a également trouvé d’énormes quantités de devises étrangères cachées lors d’une perquisition dans l’une de ses propriétés à Kampala, dont 200 000 GBP (273 700 $) en espèces. A noter que la décision de vendredi fait suite à une longue bataille juridique de neuf ans.

Source : AFP Pierre Oued