L’Égypte face à des nuées meurtrières de scorpions

Selon RFI, les hôpitaux et les centres médicaux d’Assouan croulent sous les patients piqués par le scorpion égyptien à queue grasse. Trois personnes sont mortes et au moins 400 ont été blessées dans le sud du pays. Portés par les vents, ces animaux se retrouvent par centaines dans des zones habitées et piquent les populations. Cette espèce de scorpion est présente un peu partout dans la péninsule arabique. Elle est notamment connue pour être l’une des plus mortelles au monde. Pour limiter l’exposition des habitants d’Assouan et ses environs aux intempéries, et donc aux scorpions venimeux, le gouverneur Ashref Attia a fermé les routes du gouvernorat et limité le trafic routier.