Mozambique : des forces militaires conjointes tuent un chef terroriste – rapport Lusa

Les forces militaires du Mozambique et des pays de soutien ont abattu mercredi un chef terroriste qui aurait ordonné le massacre de 52 personnes à Cabo Delgado il y a un an et demi, ont annoncé le président de la République et le commandant général de la police. Les forces conjointes « ont tué l’un des membres de la direction du groupe [insurgé], appelé Muhamudu », a déclaré jeudi le président Nyusi dans un discours prononcé à l’école de formation des forces spéciales de Makandzene, dans la banlieue de Maputo, rapporte  vendredi des  agences de presse. S’exprimant à la même occasion, le commandant général de la police de la République du Mozambique (PRM) Bernardino Rafael a déclaré que l’homme avait été abattu lors d’une embuscade à Limala, un village à neuf kilomètres du poste administratif de Mbau.