Afrique du sud:Jacob Zuma hospitalisé pour « observation médicale »

Zuma emprisonné admis à l’hôpital d’Afrique du Sud pour observation médicale

L’ancien président sud-africain Jacob Zuma, qui purge actuellement une peine de 15 mois de prison, a été hospitalisé.

Le Département des services correctionnels (DCS) a confirmé vendredi que Zuma avait été admis dans un hôpital extérieur pour observation médicale. M. Zuma a été transféré du centre correctionnel d’Estcourt dans le KwaZulu-Natal, où il est incarcéré pour outrage au tribunal, vers un hôpital anonyme.Le porte-parole du DCS, Singabakho Nxumalo, a souligné que les besoins en soins de santé de l’ancien président nécessitaient l’implication des services de santé militaires sud-africains.

L’admission à l’hôpital de la prison intervient quelques jours avant que Zuma  ne doive assister à la reprise d’un long procès pour corruption

« C’est le cas depuis son admission au Centre correctionnel de l’Est . Une observation de routine a incité M. Zuma à être hospitalisé », a déclaré M. Nxumalo.Il a ajouté que la santé des détenus était traitée en vertu de l’article 35 (2) de la Constitution, qui oblige le département à garantir que « toute personne détenue, y compris tout prisonnier condamné, a droit à des conditions de détention conformes à la dignité humaine, y compris au moins l’exercice et la fourniture, aux frais de l’État, d’un logement adéquat, d’une alimentation, de matériel de lecture et de soins médicaux. En juin, la Cour constitutionnelle a reconnu l’ancien président de 79 ans coupable d’outrage au tribunal pour son refus de coopérer avec l’enquête d’État sur les accusations de corruption. Il devrait comparaître en personne devant le tribunal cette  semaine  lorsque son procès pour corruption reprendra. Il fait face à plusieurs accusations liées à la vente d’armes de 1999.Le fabricant d’armes est également inculpé après des allégations de paiement d’un pot-de-vin de 4 millions de rands à Zuma.

K.Fiakofi