Algérie : l’opposant Karim Tabbou condamné à un an de prison avec sursis

Ce lundi 7 décembre, l’opposant Karim Tabbou, figure principale du mouvement de protestation populaire en Algérie, a été condamné à un an de prison avec sursis pour atteinte à la sûreté nationale. Selon son avocat Me Nassima Rezazgui, cette condamnation est une violation de la loi car l’opposant avait été condamné en mars dernier à un an de prison ferme pour le même chef d’accusation. M. Karim Tabbou est le chef du parti l’Union démocratique et sociale (UDS).Son portrait était régulièrement brandi lors des manifestations hebdomadaires contre le pouvoir en Algérie.