Attaque terroriste à Markoye dans l’Oudalan au Sahel : 15 soldats, 4 VDP et 11 civils tués

Des individus armés ont attaqué les populations civiles de deux villages de la commune de Markoye , province de l’Oudalan, dans la région du Sahel burkinabè, le mercredi 4 août dernier.

C’est un communiqué du porte-parole du gouvernement burkinabè, le ministre en charge de la Communication, Ousseni Tamboura, en date du 5 août 2021 qui l’annonce. Des terroristes s’en sont pris aux populations de deux villages de la commune de Markoye dans la province de l’Oudalan, à la date anniversaire de l’avènement de la révolution au Burkina, le 4 août 2021. L’attaque terroriste a déclenché des combats entre le détachement militaire de Markoye appuyé par celui de Gorom-Gorom et les terroristes pendant des heures, selon le communiqué, et s’est soldée par la mort de 15 soldats, 4 Volontaires pour la défense de la patrie (VDP) et 11 civils. Les détachements militaires ont neutralisé au moins une dizaine de terroristes , d’après le communiqué. L’exécutif burkinabè a salué la prompte réaction du détachement militaire de Markoye et de Gorom-Gorom ayant permis de contraindre les terroristes à la fuite et de sécuriser les localités concernées. S’inclinant devant la mémoire de ceux qui sont tombés en ce 4 août 2021, le gouvernement a salué le courage des Forces armées et des VDP, a présenté ses condoléances aux familles des victimes  et au seul blessé enregistré, selon le communiqué. Cette attaque rappelle la plus meurtrière à Solhan, suivie de celle contre les policiers dans les encablures de Barsalogho dans le Centre-Nord, courant juin dernier.  Ce qui a valu la nomination du nouveau ministre de la Sécurité, Maxime Koné, et le ministre délégué en charge de la Défense, Col Barthélémy Simporé, aujourd’hui face à l’activité terroriste qui n’accorde aucun répit au pays.

Lonsani SANOGO