Attentat en Ouganda : la police évoque un « acte de terrorisme intérieur »

La police ougandaise a qualifié dimanche 24 octobre d' »acte de terrorisme intérieur » l’explosion qui a fait un mort et plusieurs blessés samedi soir 23 octobre dans la capitale de ce pays d’Afrique de l’Est déjà visé par des attentats de groupes jihadistes de la région. Selon la police, le groupe à l’origine de l’attentat semblait rudimentaire et les enquêteurs pensaient pouvoir remonter sa trace grâce aux indices découverts sur les lieux. Elle n’a cependant donné aucune indication sur l’identité ou les motivations des auteurs présumés.