Benin : Des violences secouent la ville d’origine de l’ex-président Boni Yayi

Selon plusieurs sources, des violences ont éclaté le lundi 10 juin 2019 à Tchaourou, la ville d’origine de l’ancien président, Thomas Boni Yayi, dans le nord du Bénin, après l’arrestation de deux personnes. A la suite de l’interpellation par la police de deux individus qui seraient impliqués dans les violences électorales à Tchaourou, les populations sont sorties massivement et ont barricadé la principale route menant au Nord et ont brûlé des pneus. Face à ces violences, la police et l’armée sont intervenus et des engins blindés ont été déployés dans toute la commune. Le 28 avril 2019, jour des élections législatives pour lesquelles l’opposition n’avait pas été autorisée à participer, des violences avaient déjà eu lieu dans cette vaste commune du nord du Bénin d’où est originaire l’ancien président Boni Yayi. Ce dernier est depuis le 1er mai, retranché dans son domicile de Cotonou, dont les accès sont bloqués en permanence par des policiers en armes. L’ancien président, visé par une procédure qui n’a pas été révélée à la presse, devait être entendu à son domicile par un juge du tribunal de Cotonou, mais il n’a pas pu le recevoir « pour raisons médicales », avait expliqué à l’AFP Me Renaud Agbodjo, son avocat.