Burkina Faso : Début de l’audience de confirmation des charges dans le dossier Thomas Sankara

La justice burkinabè a débuté mardi l’audience de confirmation des charges qui pèsent sur les inculpés dans le cadre du dossier de l’assassinant du capitaine Thomas Sankara, ancien président du Burkina Faso mort dans un coup d’Etat en octobre 1987. Selon la justice burkinabè, citée par Xinhua, il s’agit pour la Chambre de contrôle du tribunal militaire d’examiner si la procédure de la mise en accusation des inculpés a été respectée avant de passer au procès. Cette audience va se dérouler durant toute la semaine, et va attendre les 25 mis en cause dans le dossier. Parmi ces inculpés figurent Gilbert Diendéré qui a été auditionné ce mardi, et l’ex-président Blaise Compaoré. Ils sont poursuivis pour différents chefs d’inculpation dont principalement les crimes d’attentat à la sûreté de l’Etat, d’assassinat, de faux en écriture publique et de recel de cadavres. Thomas Sankara a dirigé la Révolution burkinabè du 4 août 1983 jusqu’à son assassinat lors d’un coup d’Etat qui amena au pouvoir Blaise Compaoré, le 15 octobre 1987.