Burkina Faso / Diner-débat du CHAFB : La problématique de la dette intérieure au cœur des échanges

Le jeudi 27 février 2020, le Club des hommes d’affaires franco-burkinabè (CHAFB) a sacrifié à son traditionnel dîner-débat. Présents au cours de la rencontre à Ouagadougou, les différents membres du club ont pu échanger avec le ministre burkinabè de l’économie et des finances et ses collaborateurs autour des préoccupations liées à la Loi des Finances 2020 et la problématique de la dette intérieure.

Le ministre de l’économie et des finances, Lassané Kaboré (Milieu), a été invité par le CHAFB pour des échanges sur la Loi des Finances 2020 et la problématique de la dette intérieure.


Les locaux de l’hôtel Sopatel Silmandé ont été choisis pour abriter le premier Diner-débat 2020 du Club des hommes d’affaires franco-burkinabè (CHAFB). Le thème retenu et qui a fait l’objet d’échanges est : « Loi des Finances 2020 et problématique de la dette intérieure ». Pour cette rencontre, M. Lassané Kaboré, ministre de l’économie, des finances et du développement (MINEFID), a été invité par le CHAFB pour une communication sur le sujet et répondre à leurs différentes préoccupations. Après le mot de bienvenu du vice-président du Club, M. Ernest Toé, le Directeur général du Budget et celui de la Dette publique du MINEFID ont respectivement fait une communication sur la Loi des Finances et sur la Problématique de la dette intérieure. Les grandes lignes du budget 2020, hausse des exportations et importations entres autres, ont été présentées aux participants. Le DG du budget a indiqué que parmi les priorités, il y a la défense, la sécurité, l’organisation des élections de 2020 et l’achèvement des grands chantiers. Et le DG de la dette publique d’ajouter que la dette de l’Etat s’élève à plus de 1800 milliards en 2019.

Pour le premier Diner-débat de l’année 2020, les membres du CHAFB ont été rassurés sur le respect des engagements du gouvernement Burkinabè.


Quelques préoccupations du CHAFB
A l’issue des différentes communications, les membres du CHAFB ont eu l’opportunité de poser des questions et faire des suggestions au ministre des finances et à son équipe présente pour l’occasion. Le ministre Lassané Kaboré a été invité à mettre l’accent sur la communication pour le plus grand nombre afin de permettre au grand public d’être au même niveau d’information et de connaitre les différentes procédures et facilités. En ce qui concerne le manque de timbre et le problème de connexion au niveau des Directions des impôts, le ministre a indiqué que des contacts ont été pris avec un réseau de télécommunication pour la fourniture d’un réseau fluide. Aussi, il veillera avec son équipe pour que les différents départements ne manquent plus de timbres. Tout cela permettra aux entreprises de payer leurs impôts et participer au développement du pays.

Pour le premier Diner-débat en 2020, quatre nouveaux membres ont fait leur entrée dans le Club, ce qui porte le nombre de membres du CHAFB à 110. Un nombre important d’adhésion qui témoigne l’importance des activités de l’organisation et son apport dans le développement du Burkina Faso.

Ephraïm BAMBARA