Burkina Faso : Le nombre de déplacés internes s’établit à 1 579 976 personnes

A la date du 31 décembre 2021, le Burkina Faso comptait 1 579 976 personnes déplacées internes à cause du terrorisme, a indiqué, dimanche dernier, le Conseil national de secours d’urgence (CONASUR), cité par l’Agence Anadolu. Parmi ces déplacés, 61,66% sont des enfants, 22,34% des femmes et 16,00% des hommes. La commune de Djibo (Sahel) vient en tête avec 16,85% de déplacés internes, suivie de celle de Kaya (Centre-Nord) avec 7,81% et celle de Ouahigouya (Nord) 5,92%, selon le CONASUR. Les régions les plus touchées par le phénomène sont le Centre-Nord, la Boucle du Mouhoun, le Sahel, le Nord et l’Est du pays.