BURKINA FASO Réseau libéral africain : Les partis de l’opposition politique se félicitent des acquis engrangés



Le Président de l’ADF/RDA va diriger dans un an le réseau libéral africain (RLA). Me Gilbert Noël Ouédraogo est pour l’instant le président délégué du RLA qui a tenu sa 15ème assemblée générale à Marrakech du 7 au 9 mars 2019. De retour au pays, les partis politiques d’obédience libérale au Burkina ont tiré un bilan positif de leur participation à cette rencontre. Ils ont animé une conférence de presse le lundi 18 mars 2019 à Ouagadougou pour situer l’opinion nationale sur les acquis de cette rencontre.

Les partis libéraux du Burkina Faso réfléchissent à une stratégie pour gagner les élections présidentielles de 2020. Me Gilbert Noël Ouédraogo de l’ADF/RDA, Zéphirin Diabré de l’UPC et Ablassé Ouédraogo du Faso Autrement ainsi que d’autres partis de l’opposition burkinabè n’excluent pas une mise en commun des forces pour vaincre leur principal adversaire, le MPP (parti au pouvoir). « Les concertations vont bon train entre l’UPC, l’ADF/RDA, le Faso Autrement, les partis libéraux mais également au niveau de toute l’opposition. Cette commission travaille et une stratégie sera proposée, qui nous permettra d’aller à ces élections avec pour objectif de créer les conditions d’une véritable alternance au Burkina Faso afin que nous soyons au pouvoir en 2020 », a dit Me Gibert Ouédraogo. En attendant la conclusion de cette commission pour l’alliance des partis d’opposition, les partis libéraux du Burkina ont tiré le bilan de leur participation à la 15ème assemblée générale du réseau libéral africain (RLA) tenue les 7, 8 et 9 mars 2019 à Marrakech au Maroc. « Je voudrais ici de manière solennelle, en mon nom, à celui de mon parti et de tous les libéraux du Burkina, redire toute nos sincères et chaleureuses félicitations au Président Gilbert Noël Ouédraogo pour son élection comme président délégué du réseau libéral africain », dixit Zéphirin Diabré, président de l’UPC.

L’autonomisation des femmes était au cœur des débats

Du poste du Président délégué, le président de l’ADF/RDA devrait être investi président du réseau libéral africain au mois de mars 2020. Zéphirin Diabré et Gilbert Noël Ouédraogo sont revenus sur les acquis du libéralisme dans le monde. Multipartisme, liberté d’expression, concurrence dans le secteur des marchés, la lutte des acquis est longue. Une liste qui est bien souvent passée sous silence par les médias, chose que déplorent les partis politiques, membres de l’opposition burkinabè. Il est à noter que cette assemblée générale était placée sous le thème, « l’autonomisation des femmes : en commençant par votre parti politique ». Et au cours des travaux, le réseau a lancé un programme de leadership féminin, une manière de renforcer les compétences et les connaissances des participantes pour leur permettre de remporter des élections. « Le but de ce programme est d’accroitre la participation et l’influence des femmes africaines en politique », a indiqué le Président du parti de l’Eléphant, Me Gilbert Noël Ouédraogo. A ce titre, ce sont Jacqueline Konaté de l’UPC et Joséphine Drabo de l’ADF/RDA qui ont bénéficié de ce programme au compte du Burkina.

En rappel, le réseau libéral africain est le plus grand réseau politique sur le continent africain. Il compte 44 partis politiques venant de 30 pays.