BURKINA FASO / Session ordinaire du Conseil municipal de Diebougou : Le maire de la commune satisfait du bilan des activités de 2018

Vue des conseillers à la première session ordinaire

La commune de Diébougou située dans la région du Sud-Ouest burkinabè a tenu sa première session ordinaire de l’an 2019 en fin du mois de mars dans la salle de réunion de la mairie. Soixante-sept conseillers présents et des chefs de services déconcentrés de la commune ont pris connaissance du bilan de la gestion de l’année 2018. Le maire Alphonse Somda qui a présidé la rencontre a jugé satisfaisant le bilan des activités malgré quelques difficultés rencontrées.
Quatre points à l’ordre du jour de cette première session ordinaire de l’année 2019 de la commune de Diébougou qui s’est tenue les 27, 28 et 29 mars 2019. Ce sont entre autres, la présentation et l’adoption du rapport technique et financier de l’Office national de l’eau et de l’assainissement (ONEA) gestion 2017, l’examen et l’adoption des projets verbaux de sessions antérieures ; l’examen et adoption des projets de délibérations aux nombres de six et enfin la présentation du rapport spécial de l’année 2018 du maire de cette commune. S’agissant du premier point, le rapport indique que l’ONEA qui a signé un contrat d’affermage avec la ville de Diébougou depuis le 15 juillet 2004, procède et de façon régulière à l’exercice de redevabilité envers la commune en produisant des comptes rendus techniques et financiers du centre de Diébougou. Ce rapport a été adopté par les conseillers municipaux. Par ailleurs, l’amélioration du rendement du réseau ainsi que sa charge, la réactivation des branchements inactifs, le recouvrement des impayés et surtout la sensibilisation sur la salubrité et l’hygiène autour des bornes fontaines sont entre autres des recommandations formulées par la société nationale de l’eau et de l’assainissement.

Le maire donne ses impressions par rapport à son rapport special 2018


‘’La commune se porte bien mais il y a encore beaucoup de défis à relever’’, le maire Alphone Somda
Le conseil a poursuivi sa session par l‘examen et l’adoption des procès-verbaux des sessions antérieures. La présentation du rapport spécial du maire pour l’année 2018 a retenu particulièrement l’attention des conseillers et les invités. Pour le maire, cet exercice de redevabilité est « l’essence ou le ciment de la gouvernance locale » et surtout pour répondre aux dispositions de l’article 250 portant sur le code général des collectivités Territoriales. La commune de Diébougou se porte bien, a-t-il rassuré. Il a marqué sa satisfaction pour ce qui est du bilan des activités réalisées au cours de l’année 2018. Mais des défis restent à relever, selon lui. La question de mobilisation des ressources, le renforcement de la gouvernance locale et le renforcement des capacités des élus et administrations nécessitent pour le maire Alphonse Somda une synergie d’action de tous et toutes pour le développement local. IL en appelle au civisme fiscal et à une synergie d’actions des conseillers municipaux pour le développement avant de conclure.
Frederick POODA