CAMEROUN : Rejet de la demande de libération provisoire de l’opposant Maurice Kamto

Suite à la demande de libération provisoire de l’opposant Maurice KAMTO, la cour d’appel de la région du Centre a confirmé mardi la décision du tribunal de premières instances le 7 mars 2019 dernier qui a rejeté cette demande de liberté provisoire. Pour l’occasion environ 17 militants ont été arrêté devant le palais de justice de Yaoundé car ayant défié l’interdiction de manifester dans les rues de Yaoundé, la capitale. Ainsi le gouvernement a annoncé le 5 avril 2019 l’interdiction de manifestations prévues par le Mouvement pour la renaissance du Cameroun (MRC) de Maurice Kamto. « Les manifestations programmées par le MRC les 6 et 13 avril 2019 sont interdites », indiquait ce communiqué.