Côte d’Ivoire: deux enseignants syndicalistes interpellés

En Côte d’Ivoire, les syndicats du primaire et du secondaire sont en grève depuis près d’un mois et ils ont suspendu les négociations entamées le lundi 18 février avec le gouvernement. Un geste de solidarité envers deux de leurs confrères du supérieur arrêtés puis incarcérés. Selon leur avocat, ils sont accusés de trouble politique, trouble à l’ordre publique, séquestration, menace et injure, suite à une altercation avec le président de l’université Félix Houphouët-Boigny d’Abidjan.