Droits de l’homme : Le Rwanda pointé du doigt par le Conseil des Nations unies

A l’occasion du dernier Conseil des Droits de l’homme tenu le 25 janvier 2021 à Genève, les pays membres des Nations unies ont émis de vives critiques et de plusieurs recommandations concernant le bilan des droits humains au Rwanda. En effet, au cours de l’Examen périodique universel (EPU), l’ensemble de pays membres ont appelé le Rwanda à mettre fin à la torture et aux mauvais traitements et à « enquêter sur les cas d’exécutions extrajudiciaires, de disparitions forcées, de détentions arbitraires et de morts en détention ». Par ailleurs, le Conseil a suggéré que le Rwanda devrait permettre aux journalistes et aux activistes de travailler de façon indépendante, de même que les organisations non gouvernementales de s’enregistrer, et de protéger la liberté d’expression.