Élections au Tchad : “Alternance 21” donne un ultimatum face à ses revendications

Lors d’un point de presse le dimanche 14 mars 2021, la coalition des partis politiques réunis au sein de l’”Alternance 21″ ont dénoncé le gangstérisme politique du gouvernement face à leurs revendications. En effet, la plateforme exige le rétablissement de la parité à la CENI et dans tous ses démembrements en remplaçant le représentant du Parti démocratique du peuple tchadien (PDPT)  qui a rejoint la majorité. Dr. Abba Mahamat Abba, porte-parole d’Alternance 21, demande la mise à disposition de tous les candidats des éléments des forces de l’ordre pour assurer leur sécurité, de même que la sécurisation de la production de tous les imprimés électoraux, ainsi qu’au respect du Code électoral. “Alternance 21” donne un délai de 72 heures pour la satisfaction de ses revendications, au cas contraire, son candidat Félix Nialbe “tirera les conséquences qui s’imposent”.