Forum Sino-africain : La Chine promet 60 milliards de dollars d’aide à l’Afrique


La Chine a déroulé le tapis rouge pour les dirigeants africains. L’empire du milieu accueille depuis ce 3 septembre le 7è sommet de la coopération sino-africaine. Premier partenaire commercial de l’Afrique, la Chine a déjà annoncé consacrer 60 milliards de dollars à l’Afrique, un partenariat qui devrait également passer par la signature de nouveaux contrats.

En deux décennies, plus de 132 milliards de dollars de prêt ont été accordé par la Chine aux Etats africains pour la mise en œuvre de leurs plans nationaux de développement respectif. Le forum sur la coopération sino-africaine ouvert ce 3 septembre 2018 à Beijing est une nouvelle occasion pour les dirigeants et autres représentants africains de tirer davantage profits de ce partenariat historique. « Ce que nous attendons des chinois, c’est qu’ils nous ouvrent davantage leur marché à nos produits. Ensuite en ce qui concerne les frais policiers, ils peuvent l’élargir à d’autres domaines, tels que les barrages de puissance, mais surtout nous voulons qu’ils achètent nos produits », a dit le Président de l’Ouganda. Selon les statistiques, en 2017 le volume total des importations et des exportations de la Chine avec l’Afrique était évalué à environ 170 milliards de dollars, une hausse de 14,1% par rapport à la même période en 2016. Pour le Président de la république djiboutien, « c’est toujours un plaisir de nous rendre en Chine, de rencontrer les autorités chinoises et de maintenir le dialogue et les consultations » Pour approfondir leur partenariat, la Chine et l’Afrique ambitionnent d’investir davantage dans les domaines tels que les infrastructures, le commerce, la finance, la santé et le développement des ressources humaines. Le défi est surtout de réduire la pauvreté et de garantir la paix et la sécurité des populations. Ainsi, la Chine prévoit de mettre en œuvre 8 actions au cours des trois prochaines années pour renforcer la coopération avec l’Afrique, a annoncé ce lundi le Président Xi Jinping à l’ouverture du sommet. Des actions qui interviennent 8 ans après la mise en œuvre de dix précédents plans de coopérations établis lors du sommet de Johannesburg en Afrique du Sud en 2015. « La Chine a décidé de créér un fonds de paix et de securité sino-africaine pour renforcer notre coopération dans le domaine de la paix et de la sécurité, du maintien de la paix et de l’ordre public. La Chine continuera à fournir une aide militaire à l’Union africaine et à soutenir les pays de la région du Sahel pour le maintien de la sécurité et la lutte contre le terrorisme », a indiqué le Président Xi Jinping Exposition économique et commerciale visant à encourager les entreprises à l’investissement, connectivité, facilitation d’échanges, éco développement sont entre autres les points inscrits dans le nouvel agenda chinois. 50 projets de développements et de protection écologique en Afrique ont ainsi été présenté par la Chine. La Chine a aussi décidé d’étendre les importations africaines en particulier les produits autre que les ressources, et encourage les pays africains à participer à l’exposition internationale et à exempter les pays les moins avancés d’Afrique des droits d’expositions. Pour assurer la bonne mise en œuvre des 8 actions, la Chine fournira à quelques pays africains 60 milliard de dollars d’aide publique, dont 15 milliard d’aide non remboursable, des crédits sans intérêts et des prêts concessionnels.

 Alfred Sié KAM/Rédaction QNA