Génocide au Rwanda : la France ouvre au public d’importantes archives

Selon une publication dans le Journal officiel mercredi 7 avril, la France a ouvert au grand public, d’importantes archives relatives à la situation au Rwanda entre 1990 et 1994, 27 ans jour pour jour après le début du génocide des Tutsi dans ce pays. Selon  France24 qui rapporte l’information,   certains de ces documents figuraient dans le rapport Duclert rendu fin mars par une commission d’historiens et pointant les “responsabilités accablantes” de la France dans le génocide. Il s’agit d’archives de l’ancien président François Mitterrand ainsi que celles de son Premier ministre de l’époque, Édouard Balladur.