Ghana : Les chefs traditionnels de la Volta exigent la démilitarisation de la région

Le 26 novembre dernier, la Chambre des chefs traditionnels de la région de la Volta au Ghana a appelé à un retrait immédiat des agents de sécurité déployés dans la région à la suite de l’invasion de membres du groupe sécessionniste du Togoland. Selon les dépositaires des traditions la forte présence des éléments des forces de sécurité empêcherait la population d’aller voter.
Lire la suite dans le journal du mardi 01 décembre 2020