Grace Mugabe rejette une décision de justice d’exhumer le corps de son mari

L’ancienne première dame Grace Mugabe s’est adressée lundi 04 à la Haute Cour pour faire appel de la décision du tribunal de première instance de Chinhoyi qui a approuvé l’exhumation de son défunt mari, l’ancien président Robert Mugabe.

Selon une décision de la Haute Cours, la magistrate de Chinhoyi Ruth Moyo a ordonné le mois dernier que les restes de Mugabe soient exhumés ,expliquant  que ses enfants n’avaient pas le pouvoir de faire appel contre le chef Zvimba, le jugement du tribunal traditionnel de Stanely Urayayi. Grace, dans sa demande, a déclaré à la Haute Cour qu’elle avait initialement écrit une lettre au magistrat qui lui a dit de déposer une demande en bonne et due forme, ce qu’elle a fait par l’intermédiaire de sa fille.Elle a déclaré à New zimbabwe que la décision avait été un choc pour elle et qu’elle devrait être annulée puisque le magistrat a toujours agi sur un appel déposé par ses enfants, même si elle a déclaré qu’ils ne pouvaient pas faire appel devant la loi.

Mugabe est décédé en septembre 2019 et a été enterré dans son village natal à Kutama, après des semaines de discussions avec le gouvernement qui avait  eu l’intention de le laisser reposer sur l’acre des héros nationaux à Harare contre son gré. Début juillet , le chef Zvimba a relancé la guerre sur les restes de Mugabe après avoir ordonné à Grace de s’assurer qu’ils soient exhumés et réenterrés à Harare. Cette décision a poussé  Grace à parler pour la première fois, indiquant qu’elle a joué un rôle actif dans la saga d’exhumation de son mari.  Selon Grace Mugabe la procédure devant le tribunal communautaire était une nullité fondée sur une signification incorrecte de la citation à comparaître telle qu’elle apparaît dans le jugement.

Source:New Zimbabwe.

K.Fiakofi