Greta Thunberg se joint à la lutte pour l’équité du vaccin contre le coronavirus

Une militante pour le climat dénonce un accès inégal aux vaccins contre les coronavirus

La militante pour le climat chez les adolescentes Greta Thunberg a exhorté les gouvernements, les développeurs de vaccins et le monde à «intensifier leur jeu» pour lutter contre les inégalités en matière de vaccins après que les pays les plus riches se sont emparés de la plupart des doses de vaccin COVID-19 .

Ses déclarations de lundi 19 avril interviennent alors que l’Organisation mondiale de la santé a annoncé 5,2 millions de nouveaux cas de virus confirmés au cours de la dernière semaine, le plus grand nombre hebdomadaire à ce jour, selon l’agence de santé des Nations Unies.L’adolescente suédoise qui a inspiré le mouvement contre le changement climatique «Fridays for Future» a versé 100 000 euros (120 000 dollars) de sa fondation caritative à la Fondation de l’OMS pour aider à acheter des vaccins COVID-19 pour les pays où ils sont nécessaires en particulier dans les pays pauvres. «Il est totalement contraire à l’éthique que les pays à revenu élevé vaccinent maintenant des personnes jeunes et en bonne santé si cela se produit au détriment des personnes appartenant à des groupes à risque et en première ligne dans les pays à revenu faible et intermédiaire», a déclaré Thunberg, intervenant en tant qu’ invité pour un briefing de l’OMS. Alors que Thunberg a salué le développement des vaccins COVID-19 en «un temps record»selon Reuters , elle a cité des estimations selon lesquelles une personne sur quatre dans les pays à revenu élevé les a reçus jusqu’à présent, alors que seulement une personne sur 500 dans les pays à revenu intermédiaire et faible en a reçu. «La communauté internationale, les gouvernements et les développeurs de vaccins doivent intensifier leur jeu et s’attaquer à la tragédie qu’est l’iniquité des vaccins», a-t-elle déclaré. «Juste avec la crise climatique, ceux qui sont les plus vulnérables doivent être classés par ordre de priorité et les problèmes mondiaux nécessitent des solutions mondiales.», a-t-elle plaidé.

La fondation de Greta Thunberg va verser 100 000 euros pour que les pays pauvres puissent avoir accès aux vaccins

Le directeur général de l’OMS, Tedros Adhanom Ghebreyesus, a déclaré à l’AFP que les nouveaux cas de COVID-19 avaient augmenté pendant une huitième semaine consécutive dans le monde et que les décès avaient augmenté pour une cinquième semaine consécutive. «Nous avons les outils pour maîtriser cette pandémie en quelques mois, si nous les appliquons de manière cohérente et équitable», a-t-il déclaré. Cependant, il s’est également déclaré préoccupé par le «taux alarmant» auquel le COVID-19 se propage chez les personnes âgées de 25 à 59 ans dans le monde, probablement en raison de variantes beaucoup plus contagieuses.

K. Fiakofi