Guinée : Le FNDC saisi la CPI suite à des propos jugés ”’ethnocentristes” d’Alpha Condé

Après les propos “controversés” du président guinéen Alpha Condé, dans son discours d’ouverture de la campagne présidentielle samedi dernier, la Cour Pénale Internationale a été saisie mardi 22 septembre. Le Front National pour la Défense de la Constitution ( FNDC) par l’entremise de ses avocats internationaux a alerté la CPI suite à ses propos controversés.
Lire la suite dans le journal du mardi 29 septembre 2020