Île Maurice : la vente de passeport crée la polémique

Selon les informations publiées le mercredi 23 janvier 2019 dans un média local, l’on dénombre plus de 90 pays qui font le commerce de leur nationalité, et ces programmes sont devenus un moyen de recycler l’argent sale ou d’échapper aux sanctions internationales. Ce qui pousse la Commission européenne a demandé plus de transparence en la chose.
Bon nombre d’investisseurs étrangers sont de plus en plus intéressés pour acquérir un bien immobilier à l’île Maurice, juste parce que cela leur permet d’obtenir le Permis de résidence mauricien, selon l’analyse d’un expert en investissement.

Lire la suite dans le quotidien du jeudi 31 janvier 2019