Initiative mondiale pour les opérations de paix : le Tchad et les États-Unis ont signé un accord

La chargée d’affaires de l’ambassade des États-Unis au Tchad, Mangot Ratcliffe Josie, et le représentant du ministre de la Sécurité publique et de l’Immigration, le général Tahir Ibrahim Djouma, ont signé le 31 août dernier un protocole d’accord sur l’Initiative mondiale pour les opérations de paix (GPOI). La cérémonie de signature a eu lieu au sein de l’ambassade des États-Unis au Tchad.

Le GPOI est un programme américain d’aide à la sécurité qui se concentre depuis 2005 sur le renforcement des capacités internationales de maintien de la paix. Ce programme permet aux pays de déployer des soldats de la paix dans le monde entier.

« Nous visons à renforcer l’autosuffisance du Tchad dans la formation préalable au déploiement pour les missions de maintien de la paix, soutenir le Tchad dans l’amélioration de opérations pour soutenir les unités dans les opérations de paix, fournir un environnement de formation de haute qualité grâce à l’amélioration des infrastructures du centre de formation de Loumia », a expliqué la diplomate Mangot Ratcliffe Josie.

La chargée d’affaires a assuré que les États-Unis vont travailler avec le Tchad pour accroître la participation des femmes aux activités de maintien de la paix. Elle a salué le sacrifice consenti par le Tchad pour la sécurité.

Depuis 2017, le programme GPOI appuie le Tchad en matière de service de santé aux armées et de création de centres de formation équipés.

L’initiative mondiale pour les opérations de la paix a facilité le déploiement de plus 200.000 soldats de la paix dans 36 pays à travers 21 opérations de maintien de la paix.
Nang-yanan Raoul